Un début de mue… créative.

 

J’ai écrit durant durant plusieurs années uniquement la nuit jusqu’à tôt le matin…

J’avais conditionné ma créativité pour s’exprimer uniquement dans la solitude nocturne.

J’ai toujours eu une affinité avec la nuit. Pas pour son obscurité, car pour moi, elle n’est jamais synonyme de vide ou d’absence de lumière.

La nuit : c’est tout ce à côté de quoi on passe par la précipitation du quotidien, des rythmes sociétaux…

La nuit : c’est l’accès à l’immensité propre à la lenteur, au calme à la paix inhérente au silence.

La nuit : c’est le temps du ciel étoilé aux mille merveilles et potentialités.

La nuit : c’est l’instant qui permet l’inspiration salutaire pour aborder le jour dans une expiration bienfaitrice.

J’ai écrit mes meilleures chapitres, la nuit. 😉

Pourtant, depuis quelque semaines, j’ai décidé de mettre ma santé en priorité sur ma créativité. Il fallait une excuse à mon mental 😂

Je suis en train d’oeuvrer avec ma créativité afin qu’elle émerge sans nécessité d’un cadre sécurisant et familier. Elle et moi sommes unies dans chaque seconde, hors du temps horloge.

Maintenant,
j’écris la journée ☀️.
en pleine lumière 🦋
et ça m’enchante 💫

J’avoue que j’ai beaucoup perdu en fluidité et productivité, mais je suis si fière de cette sortie de l’ombre.

Dorénavant, j’écris dans la lumière même sur la nuit 💖

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.