Ma mue est en cours.

Chaque jour, je poursuis ma mue. J’évolue un pas après l’autre, un battement après l’autre.

J’ignore quand je serai capable de voler avec mes nouvelles ailes déployées, en toute confiance 😊 mais je sais déjà que je n’ai plus besoin du vent sur mon visage pour sentir la vie me parcourir.

Elle coule en moi, telle la sève d’un arbre séculaire.
Elle me charge de son énergie divine.
Elle nourrit ma créativité.
Elle m’appelle à plus grand, à plus haut, à plus profond, à plus d’amplitude tout en demeurant dans cet espace immobile et interne que j’ai découvert durant ma convalescence ✨

La joie m’habite plus présente, plus puissante, plus salvatrice, plus vivifiante que jamais.

Lorsque je voyageais dans mes pensées afin d’éloigner la douleur, je percevais une lumière irradiante. Elle transcendait les couloirs sombres des galeries que je foulais dans mes abîmes personnels.

Elles étaient LÀ. La vie et la joie ont toujours été là et ne m’ont jamais quittée. J’avais simplement détourné mon regard de leur chaleur.

Aujourd’hui, je me gorge de leurs bienfaits.
Je prends tout ce qu’elles m’offrent comme un cadeau.
Je m’émerveille des riens du quotidien.
Je savoure toute chose, moi y compris 😉, pour ce que nous sommes : une manifestation du Tout.

Leave a Reply

Your email address will not be published.*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.