le grimoire qui changera la vie #6/7 : L’avenir

 

le grimoire qui changera la vie d'angélique malakh

— Mais qu’allons-nous devenir ? s’inquiéta tout à coup un lutin au visage émacié.

La peur s’immisça avec la virulence d’une maladie contagieuse.

— Attendez, pas de panique. Que faisiez-vous avant ? les coupa Clara, en tapant dans ses mains afin de regagner leur intérêt.

— Nous fabriquions des jouets, répondirent-ils, tous en chœur.

— Ben, vous continuerez. Vous serez libres, et négocierez vous-même avec le Père Noël. Vous avez la position rêvée pour ça, s’exclama-t-elle en levant les épaules.

— Comment ça ? répliquèrent quelques-uns.

— Le Père Noël ne peut rien faire sans votre savoir-faire et votre talent. Il aura toujours besoin de vous pour fabriquer des jouets. Vous lui êtes indispensables, ajouta-t-elle en souriant.

— Elle a raison, scanda un lutin en jetant son bonnet en l’air. Nous sommes libres ! Nous serons capables de vivre sans dépendre de personne.

— Mais si le Père Noël refuse, que va-t-on devenir ? s’inquiétèrent certains, le dos courbé.

— Vous retournerez auprès de vos familles, dans vos villages, tenta Clara.

Un lutin attrapa un tambourin qui se trouvait sur l’atelier d’à côté. Il tapa dessus pour attirer l’attention de tous.

— Ne paniquez pas mes amis. Nous avons vaincu ce monstre de cyclope. Nous saurons nous adapter à ce qui adviendra demain, renchérit un vieux lutin. Cela fait longtemps que je suis ici, et jamais Nicolas n’est venu dans notre hangar. Je suis convaincu qu’il ignore nos conditions de travail et notre captivité…

— Alors, il ne reste pas insensible, le coupa Clara en soufflant de soulagement.

Même si Clara n’accordait plus foi au Père Noël depuis de nombreuses années, ce qui venait de se passer avait quelque peu malmener ses croyances. Alors si le Père Noël existait, elle aurait regretté qu’il diffère des images d’Épinal qui avaient illuminé sa prime enfance.

— Nicolas ne serait pas le Père Noël, sans un cœur immense, poursuivit le vieux lutin en lui faisant un clin d’œil.

— Je peux rentrer sereine, en vous sachant en sécurité, libre et confiant pour la suite, s’exclama-t-elle en les dévisageant tous les uns après les autres afin de mémoriser leur visage.

— Merci pour tout. Promets-nous une chose avant de partir, demanda le lutin qu’elle avait soigné.

— Quoi ?

— Tu rappelleras dans ton monde, que, derrière chaque cadeau que vous obtenez à Noël, il y a des petites mains qui les fabriquent. Tu leur diras que, plus vous pensez à nous, plus nous recevons vos énergies, et plus notre bonheur et notre pouvoir augmentent. Songez à nous ne vous coûte rien, mais nous offre l’essentiel, conclut-il, avec un hochement de tête qui secoua ses oreilles.

— Je vous donne ma parole, proclama Clara, la main sur le cœur.

— Il est temps pour toi de regagner ta dimension, s’exclama le vieux lutin en regardant sa montre. Nous avons encore beaucoup de travail à accomplir pour tenir les délais fixés par Nicolas.

— Bien entendu. (Clara posa son doigt sur son menton.) Mais comment je fais pour rentrer chez moi ? s’inquiéta-t-elle, tout à coup.

Tous les lutins se mirent à rire. Elle les observa sans comprendre, puis l’un d’eux lui tendit la baguette qu’elle avait à ses pieds.

— Je peux le faire aussi pour moi ? s’étonna-t-elle.

— C’est une baguette magique, répliqua-t-il, en relevant ses sourcils denses.

— Mais…

— Elles perdent leur magie uniquement parce que les humains ne croient plus en elle. Crois-tu en la magie, Clara ?

— Oh oui !

— Alors tant que ce sera la vérité, cette baguette fonctionnera où que tu te trouves, expliqua le lutin. Ne l’oublie jamais, Clara.

Elle fit ses adieux à l’assemblée qui l’encerclait et scanda :

— Abracadabra, que je me retrouve dans mon lit.

Dans  un pop, Clara disparut du hangar, où des petits lutins fabriquaient les cadeaux de Noël.

 

À suivre…
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.