COMBUSTION, le tome 3 de Siobhan, Fille d’Odin

 

Un nouvel extrait du roman qui sortira le 5 janvier sur Amazon.

Je vous souhaite une agréable lecture ^-^

 

 

“Kamran s’approcha. Sa main glissa sur ma nuque, pour m’avancer vers lui. Il embrassa mon front.

— Je suis très fier de toi, petite sorcière. Je crois en toi et en vous deux. Si quelqu’un peut réussir ce prodige, c’est bien vous.

— J’espère que tu as raison, bredouilla Sahar, les yeux luisants.

Mon instructeur se volatilisa.

— Tu es prête ? lui demandai-je.

— Oui, me répondit-elle, d’un ton assuré. Je refuse de le perdre.

Je lui tendis mes mains.

— Appelle ta magie et fais-la glisser dans mes paumes.

Elle hocha la tête. Ses galaxies s’animèrent et ma peau crépita sous l’afflux. J’inspirai et me connectai à l’union. Je m’abandonnai à elle. Cette dernière m’envahit. Elle s’infusa dans chaque recoin de mon organisme. Elle augmentait sa puissance lorsqu’elle roulait sur ma magie du sang, l’absorbant au passage. Elle se développait au point de me donner l’impression que ma peau allait éclater. Mes paumes dessinèrent une sorte de coque autour du corps de Grégaury.

— Répare ses blessures. Soigne-le, articulai-je à haute voix à l’attention de l’union.

— Pense à tout l’amour que tu as pour lui, Sahar. Ça peut peut-être aider…

Une bulle protectrice immaculée s’activa autour de l’aura du vampire.

— Ça ne marche pas, pleura la Stellaire.

— Je suis vraiment désolée, avouai-je en retirant mes mains.

— Je refuse. Essayons encore !

J’observai ma vis-à-vis. Des larmes perlaient sur ses joues, tandis que son aura frôlait presque son corps physique. Elle était au plus bas…

— OK, on fait un nouvel essai. Je commence et tu t’ajoutes ensuite pour accentuer l’attaque.

— La réparation ? reprit-elle.

— Non. Nous attaquons directement la mort. On y retourne.

Dans une ample respiration, je me connectai à l’union. Quelque chose différait, mais j’ignorais d’où me provenait cette sensation. J’envoyais toute ma puissance magique dans les entrailles amalgamées du gardien. L’enveloppe immaculée se reforma, mais au lieu de rester au-dessus de lui, elle se rétracta d’un coup sec dans un claquement sonore.

— Qu’est-ce ?

— Viens, maintenant, Sahar !

La Stellaire associa sa magie de guérison à l’union.

— Il manque un truc… Mais quoi ?

Je me pétrifiai en sentant l’aura d’une sorcière. Fais chier, je l’avais oubliée celle-là !

— Du sang ! formula la Fille d’Odin qui avait perdu connaissance.”

Leave a Reply

Your email address will not be published.*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.