Alors cette romance contemporaine, t’en es où ?

Comme je te l’avais confié ici , je travaillais dernièrement sur une romance contemporaine depuis le 23 mars. C’est précis 🙂

Il s’agit d’une histoire d’amour (logique pour une romance !) entre Will, un policier et Grâce, une romancière (je n’y suis pour rien, j’écris ce qu’ils me disent 😉 ) Ces deux personnes n’étaient pas vouées à se rencontrer, gravitant dans des univers différents.

 

Pourquoi eux?

 

Ce qui m’a fait choisir leur histoire plutôt qu’une autre dans l’amoncellement de mes carnets 🙂 c’était leur antagonisme, bien particulier.

Grâce ne vit que dans sa tête et n’éprouve des émotions qu’à travers son imaginaire, alors que Will, ne vit que par le biais de ses sensations corporelles. Leurs sentiments sont emmurés dans un coeur fermé.

Les moments d’abandon qu’ils s’autorisent sont au moment d’inventer ses romans pour Grâce et de la jouissance physique pour Will.

 

 

Ce que j’ai aimé dans cette histoire :

 

  • graviter autour des spirales qu’ils s’étaient construites pour se protéger au départ et qui les étouffaient de plus en plus,
  • les remises en cause induites par leur rencontre et leur attirance sur leurs anciens schémas,
  • qu’ils dépassent leurs blessures en se nourrissant de leur alchimie,
  • Paige et Sharon, les copines de Grâce qui ont réveillé quelques souvenirs (lesquels??? je ne dévoilerai rien de plus 😉 )
  • la famille de Grâce qui peut sembler être un stéréotype grossier. Pourtant, j’ai croisé une famille dans la réalité qui était à ce stade d’adoration d’une pratique sportive. À aucun moment, je n’ai voulu faire preuve de condescendance et j’espère y être arrivée. Chacun ses passions, chacun ses besoins. 😉
  • l’attention de Will envers les femmes. Ce n’est pas un coureur de jupon qui veut agrandir son tableau de chasse. Il se sent investi d’une mission inconsciente. À défaut de pouvoir aimer, il veut offrir son talent au plus de femmes possibles et les faire jouir. C’est avant tout sa priorité. Leur plaisir, avant le sien.
  • le couple formé par le chef de Will et sa femme

 

Ce qui a été plus compliqué :

 

  • la quantité de scènes de sexe. La sexualité fait partie de la vie, mais je jugeais qu’il y en avait trop dans cette histoire. Will m’a fait remarquer avec justesse, que c’était « mon goût ». Je suis là pour transmettre leur histoire, pas pour la juger ou la nuancer. On voit l’homme engagé dans la quête de la vérité 😉
  • jongler entre leurs points de vue. Chaque chapitre sera avec une focalisation unilatérale, à l’exception des scènes d’amour.
  • gérer leur incompréhension mutuelle due à leur manque de communication. Ils avaient le chic pour se compliquer la vie…

 

J’avais envie de te partager un bout de leur univers le temps que le manuscrit décante. J’attaquerai les corrections dans quelques mois.

En attendant, j’espère que ces confidences t’auront mis l’eau à la bouche 😉

Qu’en dis-tu ?

🙂

 

 

 

Laisser un commentaire