Un nouveau partenariat pour commencer 2016.

Cette semaine, je voulais partager, avec toi, mon bonheur de faire partie des auteurs partenaires du web magazine: les Rebelles Webzine.

 

Je suis très contente et fière de rejoindre leur équipe.

Pour découvrir ma section, c’est par ici: Fiche Auteur

Et qui sait… peut-être que la graine d’auteur que je suis répondra à une interview. 😉

J’en profite pour mentionner un nouveau commentaire sur Amazon qui m’a fait très plaisir. Il m’a aidé en plus à savoir que j’avais un problème de conversion entre mon fichier word et la mise en format kindle. Je suis en train de voir comment régler le problème, car il y a des répétitions de mots, des coquilles et des fautes absentes de mon fichier source 🙁 Aucun soucis, si tu as acheté l’ebook, Amazon mettra à jour le fichier dans ta kindle automatiquement 😉 Cet avis est tombé à point.

Petit extrait du commentaire de SAN SAN:

« … Absolument rien dont une bonne relecture ne viendrait à bout, ne vous y trompez pas, malgré tout, l’ensemble est loin d’être indigeste et se lit correctement. De plus le récit devient très vite addictif. Il débute par une prophétie aussi trouble, floue, qu’elle se doit de l’être et je dois dire que l’élément déclencheur ainsi que sa mise en route m’ont très agréablement surprise, ce qui n’était pas gagné d’avance vu le nombre de bouquins que j’ai pu lire dont l’intrigue tournait autour de cet élément. Espérons qu’il en sera de même pour son accomplissement dans les tomes suivants, celui-ci démarre fort et pas seulement en raison de certaines scènes assez cruelles, dont une de torture assez rude émotionnellement. La mythologie n’a pas de contexte religieux mais semble axée sur une forme de spiritualité qui n’a pas encore délivré toute sa saveur.

Les protagonistes sont nombreux, très rapidement et judicieusement mis en place, on parvient aisément à les visualiser. L’Elite angélique composée de 7 guerrières hautes en couleur, leur chef suprême Mère Divine et Sitael son bras droit s’opposent à des créatures cauchemardesques, les spidergnès qui s’en prennent à un humain, Clément. Déchus et démons viennent mettre leur grain de sel avec le soutien de sorcières et druides, l’on pressent que les elfes ont aussi un rôle à jouer. L’intrigue étant riche, il est sans doute difficile de tous les approfondir mais le travail de réflexion sur certains comportements dans l’adversité, notamment celui de l’héroïne Agapé face à son « handicap » est assez remarquable.

L’auteur malmène ses personnages tant physiquement que sentimentalement, leur évolution s’effectue dans la douleur engendrée par une infâme trahison. Même si on se doute « rapidement » de l’identité du responsable, ses motivations demeurent encore secrètes. Beaucoup de questions restent en suspend et promettent une belle saga car Angélique Malakh a un sérieux potentiel qui ne cherche qu’à s’épanouir, une vie intérieure très colorée et structurée qui lui ouvre les portes d’un imaginaire enchanté . Je répondrai présente pour la suite… »

Merci à toi San San pour ton commentaire et tes conseils 😉

As-tu laissé ton commentaire sur la page de L’éclosion des élus ? Si ce n’est pas déjà fait, cela m’aidera beaucoup que tu prennes le temps de le déposer 🙂

Laisser un commentaire