Chronique de Notre carnet de Lecture sur L’éclosion des élus

Je suis ravie de te partager cette nouvelle chronique publiée sur le blog Notre carnet de Lecture.

couverture éclosion des élus

« C’est par hasard que je suis tombée sur ce livre dont le résumé a poussé ma curiosité…
Dès le prologue, on plonge au coeur de l’intrigue qui nous dévoile la Prophétie… Ainsi, on va faire la connaissance de Clément Samson, professeur de faculté. Clément est un grand sportif, et tous les deux jours il se rend à la piscine. Ainsi, répétant tous les jours le même schéma, il va se faire attaquer par des hommes qui tentent de l’enlever. C’est à ce moment que trois femmes apparaissent et viennent à son secours. A partir de là, on plonge dans l’univers fantastique. Les hommes se changent en monstres, ce sont des Spidergnés. Les trois femmes sont des Anges. S’en suit une lutte acharnée.
On découvre donc l’Elite dont font partie ces Anges. Haziel, leur chef, Agapé, la lieutenant, et Attis, une guerrière. En tout, elles sont sept femmes a en faire partie. Elles vont devoir protéger Clément le temps de comprendre pourquoi les Spidergnés voulaient un simple humain. On découvre aussi leur royaume Sabaoth, qui est dirigé par Mère Divine, l’Ange la plus ancienne.
Clément est un jeune homme réservé, solitaire. Du moins, jusqu’à ce que sa nature se révèle, à la fin. On le redécouvre sous un nouveau visage.
Agapé est donc un ange. Elle fait partie de l’Elite. Il faut savoir aussi qu’elle a une infirmité depuis sa naissance que je vous laisse découvrir. Du coup, le contact avec Clément la chamboule au plus profond d’elle et lui fait peur. Agapé se montre froide, distante. Ne sachant pas comment réagir. Mais laissant quand même place, à certains moments, à ses pulsions pour en apprendre plus, ce laissant aller aux joies de cette découverte. Et on appréhende avec elle ces instants auxquels elle ne connaît rien.
Entre Clément et Agapé va se créer un lien qui va les déconcerter, où leurs sentiments sont être exacerbés.
On se retrouve face à tous un tas de créatures surnaturelles, les Spidergnés, les Anges, les Déchus, les Sorcières… L’intrigue est bien ficelée et riche en rebondissements qui nous emportent dans un tourbillon d’événements se succédant très bien. L’auteur torture ses héros comme on aime et nous laisse avec pleins de questions…
Le point négatif que je note est la présence de quelques fautes par-ci par-là, mais une bonne relecture et ce sera parfait, car il ne faut pas oublier que Angélique Malakh est un auteur indépendant et ne bénéficie pas de tout les services d’une maison d’édition. Malgré ça, c’est fluide. Bravo pour ce premier roman.
Avec ce premier tome, on découvre donc les protagonistes, le décor car tout est bien décris et on peut tout s’imaginer. En tout cas pour moi, ça a été très facile de m’immerger dans cet univers. Une belle découverte qui promet une belle série…
[…]

Je me rends compte que malgré nos (je ne peux même plus les compter 🙁 ) relectures, il y a encore des fautes. Je suis si triste et ennuyée.

J’avoue qu’à force, je n’arrive plus à prendre du recul face au texte.

J’ai pris des dispositions afin de m’entourer d’un correcteur professionnel pour ma prochaine publication. 🙂

J’ai vraiment à coeur d’offrir aux lecteurs un roman qualitatif autant sur la forme que sur le fond 😉

Merci à Notre carnet de Lecture pour son partage 😉 

Retrouvez-le sur Facebook et sur son blog.

 

Laisser un commentaire