Le Nanowrimo 2016 a commencé !

Tout comme l’an dernier, je réitère ma participation au Nanowrimo ce mois-ci.

nanowrimo_2016_webbanner_participant

L’objectif de ce concours est d’écrire 50 000 mots en 30 jours! 

En ce qui me concerne, mon challenge est moins dans le fait de prendre une habitude d’écriture quotidienne que d’atteindre le quotas. J’ai la chance de ne pas souffrir du syndrome de la page blanche, bien au contraire. Par contre, j’ai du mal à passer l’écriture en haut de ma liste de priorité, chaque jour.

Mon défi pour ce Nano sera double :

  • écrire tous les jours
  • avoir tapé le 1er jet et attaquer la correction de Michaël, le bras armé.

 

Pourquoi je participe au Nano ?

J’aime l’émulation saine qui s’en dégage, les entraides que l’on peut lire et voir passer sur la toile. Cette énergie créative est vivifiante et dynamisante. Des millions de personnes dans le monde entier se focalisent sur leur créativité durant tout le mois de novembre, créant un égrégore stimulant et nourrissant.

J’aime l’esprit qu’il y a autour de ce défi qui est surtout un défi pour à soi-même face à nos blocages. Il nous offre la possibilité de mettre un bon coup de pied dans le paquet des excuses trouvées par notre procrastination 😉 , de prendre du recul sur notre processus d’écriture, de déculpabiliser de faire des sessions d’écriture qui sont bonnes pour la corbeille, de s’autoriser les bifurcations stylistiques ou structurelles… comme si le fait de participer au Nanowrimo, nous donnait le droit d’accepter d’écrire de la quantité sans se juger sur la qualité.

écrire

Je n’ai jamais cru qu’un texte était achevé après avoir été écrit. Il a besoin d’être peaufiné, amélioré, allégé ( dans mon cas 😉 ) relu à voix haute et vu par des yeux étrangers… Un roman écrit en Nano est une base sur laquelle travailler ensuite. En un mois, on a écrit les fondations d’un roman 🙂 

Cette année, je ne pense pas faire un article spécifique chaque semaine, car je vais manquer de temps. Je ferai un billet récapitulatif de mon expérience 🙂

 

Bon NANOWRIMO si tu y participes, et

À dans un mois sur ce sujet pour mon bilan

😉 

 

Si tu es une lectrice et non une écrivaine, j’ai mis en ligne une nouvelle autour de la famille de Bathin sur le thème de la vieillesse et des gué-guerres au sein des fratries. Bonne lecture et n’hésite pas à me donner ton ressenti 🙂

Laisser un commentaire