L’éclosion des élus est partie pour la correction.

l'éclosion des élus

Je commence à voir au bout du loin la ligne d’arrivée 🙂

Il est à la correction définitive

Après plusieurs mois de travail, de modifications, de remodelage, de correction, de relectures ( j’en suis au moment où j’écris ce billet à la 12 ème lecture intégrale 😉 j’ai arrêté car mon livre commence par me sortir par les yeux, c’est pas bon signe…), je l’ai confié aux bons soins d’une correctrice extérieure car je n’arrive plus à avoir la distance pour voir les fautes et coquilles. Un regard neuf fait toujours le plus grand bien.

Il n’est plus entre mes mains et ça fait du bien. C’est étrange comme sensation. Une forme de soulagement et d’anxiété voire de peur qu’il ne plaise pas à toi lecteur. Je pourrai encore le garder dans mon tiroir pour essayer de l’améliorer une énième fois mais j’ai vraiment à coeur de poursuivre le chemin.

Il est comme il doit être pour un premier roman:

Brut, sec, maladroit, sans artifice

mais profondément viscéral.

Il est parfaitement imparfait et je l’aime avec ses aspérités.

Il n’y a plus qu’à attendre qu’il revienne et faire les modifications nécessaires et en route vers ta liseuse. J’envisage une sortie pour les fêtes de fin d’année 😉 alors plus que quelques semaines à patienter 😉

Un dernier mot:

J’ai déjà eu le retour de la première « vraie » lectrice ( j’attends celui de la seconde ) à chaud est …

je te raconterai plus tard 😉

Laisser un commentaire