La fleur des Highlands d’Anna LYRA

angélique malakh

Quatrième de couverture :

Le 14 août 1561, le destin de Marguerite bascule. 

Simple dame de compagnie de la veuve du roi de France, l’Écossaise Marie du clan Stewart, elle accepte d’user de sa ressemblance avec elle afin de l’aider à reconquérir son trône… Pendant que la véritable Marie Stewart part à cheval déguisée en homme, Marguerite prend sa place dans le carrosse royal escorté par une délégation de Highlanders. 
Elle qui n’a jamais quitté la cour va se retrouver propulsée dans l’inconnu, sur les routes de France et d’Angleterre, jusqu’à cette contrée lointaine et sauvage qu’est l’Écosse. 
Mais de tous les dangers qu’elle devra affronter, le plus périlleux sera sans doute de se confronter aux yeux de glace d’Alistair MacDonald, et à son envoûtante virilité. Car une folle attirance pousse bientôt Marguerite vers ce guerrier séduisant ombré de mystère, au passé lourd de secrets. 
Tout les sépare, et l’avenir promet de les éloigner irrémédiablement. Le destin de l’Écossais resurgit soudain, contraignant Marguerite à de nouveaux choix. 
Doit-elle aider l’homme qui fait battre son cœur à retrouver sa place au sein de son clan, quitte à décevoir la reine Marie ? Écoutera-t-elle son cœur malgré cet amour impossible ?

Mon ressenti :

Une histoire captivante avec des personnages charismatiques. J’ai bien aimé Marguerite et Alistair, les deux personnages principaux ainsi que Gordon, sans oublié le cochon d’inde.

J’appréhendais les descriptions car c’est l’écueil majeur à mon goût des romances historiques. Elles sont souvent trop longues et pompeuses.
À  bas mes préjugés. Les descriptions sont délicates et elles ont mis en émois tous mes sens.

Anna utilise juste ce qu’il faut de mots afin de rendre son décor vivant, mais pas plus. J’ai vraiment apprécié cet aspect en plus de la finesse de son écriture qui est un délice. La lecture devient fluide et elle nous amène là où elle le souhaite. On la suit, naturellement.
Les scènes d’amour sont sensuelles et sexy sans être ni vulgaires ou grivoises.

L’histoire est haletante et bien ficelée. J’ai simplement eu un regret à la fin sur l absence de retour à la reine concernant le complot dont elle est la principale victime.
J’ai vu un clin d’oeil avec le chardon, à l’oeuvre de …. et sa saga Outlander dont je te parlerai au prochain billet 😉

Je te recommande vivement la lecture de ce roman si tu aimes :

l’aventure,

les complots,

les rebelles

et les kilts 😜

Anna Lyra vient de publier un nouveau roman La vengeance du Highlander

Laisser un commentaire