Le grimoire qui changera la vie #1/7 : La découverte

Il était une fois, Clara, une fille unique qui se sentait terriblement seule, inutile et invisible…

Ce matin-là, elle se réveilla chez ses grands-parents où elle passait les vacances de Noël. Clara s’étirait, puis s’étonna lorsqu’elle ne parvint pas à étendre ses jambes. Au bout de son édredon, un immense livre à la reliure en cuir reposait tel un présent offert par les Dieux. La peau tannée était ciselée d’inscriptions aux couleurs sang et or. Elle s’assit avec hâte face à l’épais volume. Ses doigts glissèrent pour en éprouver toutes les aspérités. Elle l’attrapa et soupira sous son poids. Adossée à son lit à baldaquin, elle le déposa sur ses cuisses. L’adolescente le caressa une dernière fois et son rythme cardiaque s’accéléra. Quand elle le décadenassa, la couverture pivota toute seule. Clara se cogna contre le cadre, sa peau frissonnant. Elle le scruta, le torse en retrait. Elle sut à l’instant même que ce qu’elle s’apprêtait à trouver aurait des incidences irréversibles. Sa vie ne serait jamais plus la même. Elle inspira profondément afin de se donner du courage et détailla la table des matières. La diversité des sujets traités l’étonna. Le bout de son index glissa le long de la liste et se figea sur la ligne « Le jour où j’ai secouru les lutins de Noël, page 319 ».

Elle fit courir les feuilles épaisses jusqu’au chapitre qui avait attiré son attention. Elle sourit lorsqu’elle lut :

 Chapitre 12 

 Le jour où j’ai secouru les lutins de Noël.

 Puis Clara s’interrompit à la suite :

 Attention :

Le lecteur est prévenu que toute lecture est immersive. Nous déclinons toute responsabilité en cas d’attaques fortuites, de menaces ou de rencontres indésirables. Le lecteur s’engage envers lui-même à assumer la responsabilité pleine et entière des événements qui adviendront dès qu’il aura initié sa lecture. Paix à son âme…

 La jeune fille sursauta et le manuscrit s’envola avant d’atterrir dans un bruit sourd sur le tapis persan. Elle l’observa du coin de l’œil comme s’il s’apprêtait à disparaître. Cet avertissement consistait à éloigner les curieux et les personnes sensibles. En adolescente courageuse, bien que légèrement insouciante, Clara aimait se lancer des défis. Elle souffla, tapa du pied et ouvrit de nouveau le livre qui, comme par magie, retourna à la page où démarrait le chapitre 12. Elle prit une grande inspiration et débuta sa lecture.

 

 

À suivre…

Laisser un commentaire