Extrait de DOULOUREUSE RENCONTRE

 

Je viens de finir mon quotas de mots pour mon défi du Camp nanowrimo d’avril et je me suis dit pourquoi ne pas te faire profiter d’un petit bout de ce travail nocturne.

Je compte sur ton indulgence car c’est un premier jet, juste relu, mais non corrigé 😉


 

« 

– Pour moi, « ce foetus » était déjà mon bébé. Il l’était depuis la découverte de sa présence. Il avait marqué sa place, davantage chaque jour au creux de mes entrailles et de mon coeur. Il avait tracé un sillon vers une nouvelle vie teintée d’un bonheur inconnu que je suivais aveuglement. J’occultais toutes les difficultés que son arrivée pourrait causer. Je lui avais dit que j’étais prête à l’accueillir et c’est ce que j’avais fait. Il faisait partie de mon corps, de mon coeur et de ma vie.

J’étais à présent comme éviscérée, sans plus aucune source de vitalité, d’amour ni même d’humanité. En sortant mon enfant innocent de l’antre qui devait le protéger, tous m’avaient volé une partie de mes rêves. Mais Liam était la cible de mes ressentiments les plus intenses. En seulement quelques minutes, la rencontre de mon enfant avec son père avait de nouveau brisé mon âme et moi-même. Alors, quand il osa prononcer sa question, la colère prit le dessus. Elle eut le mérite de me redonner un instant de vie. »

 

Ce n’est pas très joyeux, mais c’était mon chapitre a traité du jour ( enfin du soir 🙂 )

Aquarelle de Luqman Reza

Aquarelle de Luqman Reza

 

Laisser un commentaire