Défi des 100 jours BILAN de cette saison 1

Mon défi des 100 jours organisé par Lilou Macé se termine aujourd’hui. J’avais besoin de me poser, de faire le point sur ce que j’avais déjà accompli depuis le 1 février et où je souhaite aller : Un bilan de cette première saison du défi des 100 jours en somme et la suite…

 

Tout d’abord, je me rends compte de l’impact que ce défi a eu sur moi, mon mari et mes enfants. Je n‘aurai jamais imaginé cet effet papillon.

Ce « petit » pas de participer au défi pouvait n’être qu’un coup d’épée dans l’eau, un coup pour rien. L’envie de tenter une expérience et qui s’essouffle le jour suivant pour certains…  mais pas pour moi: je suis une personne qui ne s’engage pas à la légère.

C’est à cause de cela en partie, que j’avoue avoir été un peu désarçonnée et même blessée face à certaines réactions quand j’ai donné

mon objectif de défi : écrire le premier jet d’un roman.

Le point positif, c’est que rien que d’avoir écrit cette phrase, a permis de créer une grande émotion : hilarité. Je n’en ai pas tenu acte, heureusement j’ai passé ce stade et j’ai poursuivi mon sentier sauvage, isolée dans mon coin.

 J’avais ce besoin depuis longtemps à nourrir,

c’est donc ce que j’ai fait 😉 .

Ce n’est pas comme si cette « lubie » avait débuté en 2015… mes premiers écrits datent de mes 7-8 ans. Autour d’un petit microcosme se jouait une intrique « bien banale ». Il m’a fallu attendre 9-10 ans pour écrire ma première nouvelle fantastique. A l’adolescence, j’ai navigué sur les vers qui ont été publiés en 1997. Oh punaise, au siècle dernier… c’est que je ne suis plus toute jeune 😀 .

J’ai continué ponctuellement en fonction des besoins de mes états d’âmes et inspirations jusqu’à mon baccalauréat scientifique. Les études en parallèle des boulots pour financer leurs frais m’ont coupé de tout ce pan de mon cœur. Dans les 10 dernières années, j’ai composé  plusieurs synopsis, mais rien qui ne soit assez intense en moi pour que le besoin de le retranscrire soit plus fort que les peurs. Je crois que j’ai eu besoin de toutes mes petites morts de cette période et de la femme que je suis aujourd’hui pour franchir cette espace.

C’est ainsi que tout s’est mis en place naturellement au lancement de mon défi. Quand je me suis demandée qu’est ce qui me tenait à cœur depuis longtemps et pour lequel je n’avais pas encore tout mis en œuvre, l’écriture d’un roman s’est immiscé instantanément dans mon esprit. 💖

Ce que je n’avais pas prévu, c’est que ça me soit si naturel et fluide. Bien sûr, j’ai eu des interrogations sur le thème, sur l’histoire ; des doutes sur mes choix… mais rien n’a pu m’éloigner de cet univers et surtout de ces personnages auxquels je tiens beaucoup à présent. Ils font partie de notre vie de famille.

C’est là que l’effet papillon se met vraiment en place.

D’un défi qui pouvait sembler anodin,

  • j’ai quasiment fini l’étape la plus importante de mon roman, qui sera d’ailleurs accompagnée d’au moins 2 tomes supplémentaires. Le premier jet va être fini dans pas longtemps, je passerai à la réécriture en suivant.
  • J’ai retrouvé une flamme qui s’est muée en brasier laissant entrevoir encore plein d’idées pour l’avenir de nouveaux récits.
  • J’ai retrouvé le chemin direct de mon âme et à mon cœur. Mes maternités m’ont bousculé pour que je le vois et que je me dépasse. L’inscription au défi pour que je l’emprunte.
  • Cette source vitale a induit un changement dans mon comportement et mes choix. Mon mari, déjà attentionné, est retombé amoureux et plein de fierté. Mon fils me demande si j’ai bien travaillé et m’y invite sinon. La puce continue son envie d’aiguilleuse, de balise, donc je l’écoute autant que je peux même si ça me confronte à mes zones les plus sombres et reculées.
  • Notre famille n’a jamais été aussi unie qu’à présent bien que dans une évolution permanente.

D’un besoin personnel, c’est devenu un projet de famille où le bonheur de la femme se répand sur ses amours. Je suis fière de ce que j’ai accompli, du regard de mon mari après la lecture d’un chapitre (alors que ce n’est pas du tout son type de littérature 😆 ) , de ma confiance encore plus ancrée et surtout d’avoir suffisamment écouté mon cœur pour franchir le pas ( et Monsieur qui est ma bonne fée marraine💖  me pousse toujours à me dépasser et me rappeler d’écouter cette petite voix, si je doute ).

En ce qui concerne le roman, j’ai encore deux chapitres à rédiger pour conclure ce premier tome qui comprend trois chapitres de plus que prévus au départ. En suivant, je m’attaque à la réécriture :

  • Pour mettre en cohésion les détails rajoutés au fur et à mesure,
  • Traquer les répétitions, erreurs de sémantique ou de syntaxe,
  • Approfondir des informations si besoin,
  • Rajouter ou enlever des scènes (in)utiles,
  • peaufiner le style,
  • Et on passe le bébé aux lecteurs bêtas…

Pour info, les bêta-lecteurs ne sont pas des imbéciles 😆  ils sont les premiers à découvrir le livre quasiment achevé. Ils ont pour rôle de repérer ce que l’auteur (moi en l’occurrence 😄) aurait loupé : coquilles, incohérences, lourdeurs, erreurs grammaticales… une fois passé entre leurs mains, l’auteur reprend le livre pour une dernière réécriture /correction s’il y a besoin. Ensuite, … « il est né le divin enfant… »… on passe à l’étape suivante publication (c’est un autre sujet 🎁) et l’écriture du reste (du tome deux 🎉🎊 pour moi).

12036994_888656374552442_4908711638434141905_n

 

 

Tout ce laïus, pour dire: MERCI  de m’avoir mis au challenge d’écouter mes besoins, de les combler,

et de me mettre un sérieux coup de pied aux fesses

(promis rien j’étais consentante  😆 )

Pour l’heure, cela devient mon activité principale en parallèle de l’instruction de nos enfants. Si l’hésitation a transpercé mon ego, mon cœur s’est chargé de la faire juste traverser avec le soutien inconditionnel de Monsieur.

Un blog dédié à mon travail littéraire va  démarrer en juillet ou août. Je pourrai ainsi vous partager des petits bouts de mes écrits, de mes sources d’inspirations, des informations complémentaires sur mes recherches, vous offrir des nouvelles inédites issues ou non de la saga, des extraits des romans et…

Le lancement du tome 1  aura lieu à la rentrée en version numérique et papier très certainement.

Quand je fais le point aujourd’hui, je n’ai qu’une chose à dire: je suis épanouie et heureuse. J’espère que cette énergie arrivera jusqu’à vous dans mes histoires. Une nouvelle page s’est tournée. J’attaque un nouveau chapitre bien plus profond et transcendant… j’espère que vous aurez plaisir à le parcourir avec moi.

Merci à tous les sœurs et frères d’âme qui me soutiennent

sur cette voix parfois tourmentée.

Du fond de mon cœur au vôtre,

Angélique

10445459_755079044586326_3054500304371474618_n

Laisser un commentaire