Adaline, le film

 

Résumé du film :

Adaline avait toutes les caractéristiques d’une jeune femme normale. Elle aurait dû connaître les péripéties de la vieillesse, lot de tout un chacun. Mais un accident chamboula son destin. Née en 1908, la voici qui marche sur le xxie siècle toujours parée d’une jeunesse immuable. Entre son passé et son présent qui s’entrechoquent, entre la raison et les sentiments, pourra-t-elle enfin accepter l’amour ?

 

 

Mon ressenti :

 

Une découverte « par hasard » en allant faire des courses 😉 à 1,99e, je ne me démunissais pas trop.

Ce fut un coup de coeur. Le résumé est un peu succinct pour mettre en avant toute l’intensité des émotions qui traversent ce film. A la fois une ode à l’amour et à l’importance de chaque période de nos vies.

La difficulté d’une mère qui a toute sa vie 29 ans, alors que son enfant vieillit normalement. Elle est contrainte de l’abandonner pour se protéger toutes les deux. La « chance » de ne jamais vieillir n’est finalement qu’un fardeau dans sa vie de mère et de femme. Comment s’engager quand on ne pourra pas « vieillir » aux côtés de la personne qu’on aime. Elle est contrainte à ne vivre que des aventures, sans engagement, sans partage profond sur ce qui l’anime sans se corrompre.

Il y a quelques avantages notamment par rapport à la joie de « vivre » l’histoire et non de l’apprendre ou de la découvrir à travers le regard des autres.

Les comédiens sont crédibles et j’ai trouvé judicieux le choix de l’actrice qui convient parfaitement au style de cette époque. L’intrigue et sa construction est juste géniale, même si prévisible. On se laisse embarquer sans problème.

Une fin crédible et heureuse 😉

Je te le recommande vivement

🙂

Laisser un commentaire